birds1.JPG

Nordic Magic Healing:
runes, charms, incantations, and galdr

Charmes Baltiques pour la guérison

 

Ces charmes ont été réunis grâce à Neringa Jablonskyté, une étudiante Lituanienne. Elle traduit les charmes en son Français, et après une discussion, nous tombons d'accord sur une traduction définitive qui rend au mieux le sens original, tout en se coulant dans la langue française. Vous trouverez ici principalement des charmes Lituaniens, mais aussi Lettons et quelques charmes Russes. En consultant la section des ouvrages rares de la bibliothèque de Kaunas, elle a trouvé de nombreux ouvrages dédiés aux charmes et incantations issus de régions de la Baltique.

Un des intérêts de la Lituanie est que les traditions y sont demeurées très vivaces et que le christianisme ne s'y est imposé que 'par la bande', un peu comme on peut s'imaginer qu'il s'introduisait chez les Francs ou les Anglo-Saxons au 6ème siècle.

Par exemple, des cérémonies païennes (plus traditionnelles que vraiment religieuses, dit Neringa) prennent encore place en Lituanie durant le mois d'août, sans compter les nombreuses fêtes traditionnelles (fête du retour des bêtes au pré, fête de la 'Saint Jean', etc.) que les Lituaniens se refusent obstinément à abandonner.

Enfin, il existe encore de nombreux endroits où les charmes sont utilisés pour effectivement guérir les malades. Bien entendu, les charmes utilisés actuellement ne se trouvent pas dans le recueil qui suit, puisqu'ils perdent leur magie quand ils sont rendus publics: selon la tradition, ils doivent être communiqués l'héritier du (de la) sorcier (ère) au moment de la mort de ce(tte) dernier (ère).

Nous avons perdu notre culture relative à la magie de sorte que les mots 'charme', 'incantation' sont devenus synonymes. En Lituanien, il existe deux mots très différents pour exprimer deux attitudes différentes.

Ou bien le charme est destiné à "envelopper" le malade comme d'un manteau, par exemple afin de le protéger de la maladie (et j'emploie alors le mot 'charme' dans ma traduction). En général, les guérisons s'effectuent à l'aide de tels charmes. Le (la) sorcier (ère) marmottent leur charme entre leurs dents (souvent, ils doivent être dits d'un seul souffle) de sorte que leurs paroles s'enroulent autour du malade.

Ou bien l'incantation est destinée à submerger la personne ˆ ensorceler, elle lui arrive dessus comme une vague qui déferle et va l'emporter. Le(la) sorcier(ère) crient leur incantation (et j'emploie alors le mot 'incantation' dans ma traduction) pour la jeter à la face de la personne. Ces incantations sont plutôt destinées à ensorceler, à rendre amoureux ou malade, par exemple.

 

Viennent du musée de la pharmacie à Kaunas

 

Charmes Lituaniens

 

Première branche (celle de l'humain qui se heurte par hasard à la vipère)

 

(la rue est une plante chargée de sens dans la mythologie lituanienne. On ne peut l'expliquer mieux que Neringa ne l'a fait en me racontant une anecdote personnelle. A la sortie d'un bus, elle a vu une femme âgée qui peinait à sortir. Cette femme lui demanda: "Aide-moi, la rue!". Elle l'aida, et elle fut remerciée d'un: "Merci, la rue verte!". On comprend maintenant mieux le contenu affectueux de cette appellation.)

C'est du hasard que notre différent est né, rue,
Le hasard nous a fait rencontrer, rue,
N'aie pas mal, rue,
Ne souffre pas, rue,
Fais preuve de bonté, rue. [répéter trois fois]
Fais preuve de bonté à partir de [temps présent]
À partir de ce jour,
À partir de ce soupir.
Fais preuve de bonté, rue,
Nous te remercions , rue,
Par nos belles paroles, rue,
Par nos belles paroles, rue.

Le charme appelle la vipère "rue" pour lui montrer l'affection qu'on lui porte, pour l'attendrir sur le sort de la personne qu'elle a mordu.

 

Deuxième branche (celle où la vipère est la coupable)

 

Tu es fausse, rue,
Tu es fausse, rue,
Tu te heurtes à l'innocent,
Tu te heurtes à l'innocent
Reprends ton mal,
Reprends ton mal à partir de [temps présent]
À partir de ce jour,
À partir de ce soupir.
Je te commande, rue, par cette parole,
Je te commande, rue, par la parole de la terre,
Je te commande, rue, par la parole d'Indraja,
[Indraja est la fille du soleil, la fée des eaux, et peut-être la femme de Perkunas]
Je te commande, rue, par la parole du soleil.
Si tu ne reprends pas ton mal,
Que la terre s'ouvre sous toi,
Que l'eau limpide se couvre pour toi,
Que le clair soleil s'obscurcisse pour toi.
Reprends ton mal ...

 

Troisième branche (celle où l'humain est le coupable)

 

Injustement tu fus attaquée, rue,
Injustement tu fus attaquée, rue,
Justement tu piquas, rue,
Justement tu piquas, rue.
Géante tu es, rue,
Juste tu es, rue,
Sage tu es, rue,
Fais grâce aux vieux parents, rue,
Fais grâce aux petits enfants,
Ne punis pas les vieux,
Ne punis pas les petits,
À cause d'un idiot.
Soeur rue, par mes belles paroles, je te le demande,
Tu étais juste,
Sois clémente.
Fais grâce aux vieux parents, rue,
Fais grâce aux petits enfants,
Ne punis pas les vieux,
Par mes belles paroles, je te le demande,
Reprends ton pouvoir,
À partir de [date du jour où le charme est prononcé]
À partir de ce jour,
À partir de ce soupir.
Je t'en prie, rue, par mes belles paroles.

 

J. Cicénas "Daugeliskiniai burtai", (Charmes de la région de Daugeliski) 1934

Charmes Lituaniens

 

Charmes contre les morsures de serpents

 

Terre, là où tu t'étends
Ma propre inquiétude,
Grenouille et crapaud à la peau glabre.
Que nul ne morde ni ne pique l'homme tout blanc.
Le ver sort de la profonde forêt,
Traversant le lit de la rivière.
Il creusera sa propre tombe.
Oh toi, tête blanche, je t'en dispense!

Ce charme sous-entend que le "ver" (= un serpent) a mordu l'homme blanc. Le charme est fait pour que le ver meure et non l'homme blanc. Nous verrons en étudiant les charmes contre l'infection des blessures que la blancheur de la peau est assimilée à la santé. L'homme "tout blanc" désigne sans doute ici l'homme en bonne santé.

 

Toi, la bigarrée
Redonne la santé,
Reprend le dard.
Ta beauté est issue des marais,
Ton dard vient du diable.
La sainte Vierge a foulé de ses pieds ton pouvoir!

 

Charmes divers

 

Terre, petite terre
Produis le bien,
Engloutis le mal,
Sauve la tête blanche!

Ce charme renvoie le mal dans la Terre qui est donc considérée comme source de soins.

 

Bien vient des cieux,
Mauvaiseté vient de la terre.
Prends la bonté du ciel, et distribue-la.
Que la mauvaiseté de la terre aille au diable!

Ce charme désigne la Terre comme responsable de tous les maux, il représente donc une perversion des charmes comme celui juste au-dessus, où la Terre est la grande guérisseuse.

 

Oh Jésus, rends-le bien portant,
Repousse le vomi du diable.
Jésus, oh Jésus! guéris le malfaiteur,
Nupumt!
Ton serviteur est le plus poussiéreux de toute cette poussière.

La poussière représente la terre, mais vue ici comme une marque de l'humilité du malade ou du médecin.

 

Contre le saignement

Le seigneur Jésus s'en allait traversant la mer,
Traversant le lac, et il s'arrêta sur le Jourdain.
Que s'arrête le sang de cette blessure!
Jésus, Jésus, amen!
Plukst!

Plukst (à prononcer en français comme: "ploukchte") est une onomatopée comme notre "plouf" pour un objet tombant dans l'eau.

Ce charme a été recueilli auprès d'une "vieille sorcière" qui énonçait ce charme en un mélange de polonais et du lituanien, et il est fortement probable qu'elle n'en connaissait pas le sens littéral.

 

Youri Lvov "Zagorovie, oberegi i spasitelnie malitve" (Charmes, interdictions et prières qui sauvent)

Charmes Russes

Charme contre le saignement

J'irai me signant,
J'irai au travers l'étendue du champ,
Sur la mer bleue.
Sur l'étendue du champ,
Sur la mer bleue,
On trouve la pierre bleue,
Sur la pierre, le cheval brun,
Sur le cheval le Vieux est assis.
Dans ses mains, une aiguille d'or
Où passe un fil de soie.
Il coud et recoud la blessure,
Arrête le sang - minerai de vie,
Il extirpe l'enflure et le mal
Il chasse regards et touchers mauvais
De ce serviteur de Dieu [nom du patient]
Pour toujours. Amen.

"Le Vieux" peut être considéré comme une allusion à Odin, souvent appelé le Vieux dans les Eddas. Odin a un cheval célèbre, Sleipnir, à 8 pattes, avec lequel il voyage.

 

Baiba Meisteré "Perkuno funkcijos latviu folklore" (Les fonctions de Perkunas dans le folklore Letton)

Charmes Lettons

 

Pique et pique, maladie,
Que trois fois le tonnerre de Perkunas te frappe.
Pique en piquant, piqueuse,
Que neuf fois le tonnerre de Perkunas te frappe.
Pique en perçant, piqueuse,
Que trois fois neuf fois le tonnerre de Perkunas te frappe!

L'original lituanien utilise une forme que j'ai rendue par " le tonnerre de Perkunas": exactement "perkunai" signifiant mot à mot "les tonnerres".

Dans l'aisselle du vieux père
S'est logée la balle de Perkunas.
Il aurait pu éteindre sa douleur
En prononçant les paroles divines.

 

La "balle de Perkunas" désigne une sorte de pierre fossile, en forme de balle, en effet, la bélemnite (aussi appelée "pierre de foudre" en Français!). Pour guérir la morsure du serpent, on tourne cette pierre sur l'enflure provoquée par la morsure, en prononçant les charmes. Ceci permet de comprendre aussi le sens du charme suivant.

 

Trois fois neuf fois le tonnerre de Perkunas vient de la mer,
Trois fois neuf balles frappent l'enflure sous la pierre
Que cet homme retrouve la santé qu'il avait avant!

 

Prania Dunduliené "Lietuvos etnologija" (Ethnologie de la Lituanie)

 

Charmes Lituaniens

 

Divers charmes

 

Pas une, pas deux, pas trois, pas quatre, pas cinq, pas six, pas sept, pas huit, pas neuf. Vas-t-en, poule, de mon jardin, je te chasserai, je t'enfumerai, avec tous tes poussins, pars dehors.

Or, argent, vas à la maison te coucher! Vas à la maison te coucher!

Pars maudite limace, de l'homme,
Parce que tu l'as déjà sali,
Maintenant que tu l'habites,
Tu es cause de grand mal.
Le soleil te hait, la lune te hait,
Les étoiles te haïssent, les étoiles te haïssent,
L'homme te hait, les enfants te haïssent,
La famille entière te hait, et moi, je te hais.

De bonne heure, je me lève,
De rosée amère, je me lave,
Au soleil, je m'adresse,
Je glorifie Dieu.
Maladies face à moi,
Allez dans les arbres secs,
Les marécages profonds,
Là où nul homme ne marche,
Là où nul animal ne patauge,
Là où nul oiseau ne vole.

 

Contre la fièvre

Au nom du soleil,
Au nom de Perkunas,
[Dieu du tonnerre et des éclairs]
Par le tonnerre,
Je te commande, fièvre,
Je te chasse des hommes, des animaux, des oiseaux, de chaque être vivant,
Vers la verte forêt, les mares profondes, les sombres marécages,
Là où le soleil ne pose pas le regard,
Où nul homme ne marche,
Où nul animal ne patauge,
Où nul oiseau ne vole.
Si tu ne m'obéis pas,
Je te sécherai aux rayons du soleil,
Je t'épuiserai par l'ardeur du soleil,
Je te noierai par la rosée amère,
Je te nourrirai de pain ensorcelé.
Je t'ordonne de quitter [nom du malade]
De ne plus le tourmenter.

 

Pour arrêter l'écoulement du sang

Valiuli Dievuli, arrête le sang,
Ne chasse pas l'esprit du corps,
Pour qu'il ne sorte avec le sang,
Qu'il ne laisse le corps seul.
Par la pierre dure, par le haut chêne, Valiuli Dievuli, par le sang,
J'ordonne, je contiens le sang dans les veines.

(une bonne approximation à Valiuli Dievuli est le tout - puissant’)

Contre les morsures de vipère

Svaistikas [Dieu des étoiles] s'en allait à cheval à travers le plat pays, la forêt verdoyante. Son cheval l'a foulée du pied, l'a écrasée par le milieu. La vipère se tord, s'entoure autour de la jambe, au-dessus du sabot, pique le cheval, blesse le coursier, empoisonne le sang du coursier. Le cheval hennit, prévient Svaistikas par ses plaintes. Svaistikas est descendu de cheval, parla à la vipère: "Je t'ai blessée, tu m'as piqué. Pardonne-moi, excuse-moi, car je te pardonne, je t'excuse."

Toi, faite de fer, toi la queue froide, je te le demande, pardonne [nom du malade].

Toi, faite de feu, n'abîme pas les humains. Que les quatre vents, le vent du nord, le vent du sud, le vent de l'ouest et le vent de l'est prennent ton pouvoir. Que le bâton de Mozé, avec lequel la pierre a été changée en eau, prenne ton pouvoir. Qu'il prenne ton pouvoir comme il a asséché la mer. Que le Soleil ne t'illumine pas. Que la Lune ne t'éclaire pas. Que ton nom soit un juron pour le ciel, un juron pour la terre, un juron pour l'eau, un juron pour tous les saints et la Sainte Mère.

 

Prané Stukénaié-Decikiené "Svencioniu apskrities uzkalbéjimai" (Les charmes de la région de Svencioniai) (1941)

 

Charmes Lituaniens

 

Chaque charme est prononcé sur une forme de nourriture (pain, sel ou miel, par exemple) destinée à être consommée ensuite par le malade. Pour certains charmes, cette information est disponible, et je l'ai indiquée.

 

Charmes contre les morsures de vipères

1.
Terre profonde, en partage à toi le mal, à moi le bien, grâce à mon Dieu.

Se prononce sur du pain ou du sel. A dire d'un seul souffle, en regardant le soleil.

 

2.
Terre fertile, le bien pour nous, le mal pour toi.

Se prononce sur du pain ou du sel. A dire douze fois. Faire le signe de croix trois fois.

 

3.
Terre, tourbe, reste où tu te trouvais auparavant.

 

4.
Terre basse, le ruisseau est sur la chaumière, le saint ange est sur ce ruisseau. Amen. Amen. Amen.

Se prononce trois fois d'un seul souffle sur le pain. Si la vipère porte des petits, le répéter douze fois.

Je pense que ce charme, peu compréhensible, fait allusion à trois niveaux superposés, celui de la terre, celui de l'eau et celui de l'esprit. Ceci permet de comprendre pourquoi le ruisseau est "au-dessus de" la chaumière (qui est sur la terre), et pourquoi l'ange est au-dessus du ruisseau.

 

5.
Toi qui vient de la terre, qui vient de la brousse, retourne d'où tu viens. Je crois en Dieu, tu seras en bonne santé et en beauté.

Se prononce trois fois d'un seul souffle sur le pain ou le sel.

 

6.
Terre profonde, mauvaise mauvaiseté, où t'es tu promenée, pourquoi as-tu guetté sur le seuil, retourne d'où tu viens. Dieu, aide-moi au début de ma maladie , Seigneur, hâte-toi de me sauver.

Se prononce trois fois.

 

7.
Terre dans la Terre, que ta volonté ne soit pas faite sur cette terre [3 x 9 fois]; Pourquoi as-tu brisé ma vache (noire, blanche, gris clair, tachetée) [couleur de la vache malade]. Qu'il en soit toujours comme c'était au commencement.

Se prononce d'un seul souffle. On notera que la dernière phrase est extraite d'une prière chrétienne.

 

8.
Le Soleil est au Soleil, la Lune est à la Lune, le ver est au ver, il s'est promené dans la rosée. Qu'il se promène puisqu'il s'est promené, et qu'il ne fasse aucun mal à celui au cheveu blanc [ou brun, etc. selon la couleur des cheveux de l'humain; si c'est un animal, on donne bien entendu la couleur de son poil].

Se prononce en regardant le soleil.

 

9.
Soleil, Lune, Aube claire, belle Sainte Vierge, enlève ce mal de moi. Amen. Amen. Amen.

 

10.
Or, Argent, va dans la caverne te coucher, ne fais de mal à aucun être vivant. Op! Op! Op!

Se prononce trois fois sur le sel.

 

11.
Oiseau, Or, Argent, ne te promène pas dans ma cour. Je ne te battrai pas à mort.

Finir par un signe de croix.

 

12.
Or, Argent, va à la maison te coucher, le soleil va, la lune va, il ne font aucun mal aux êtres vivants; et toi, va à la maison te coucher, va à la maison te coucher, va à la maison te coucher. Amen. Amen. Amen.

 

13.
En fleurs, reflet de fleurs,
D'or, reflet de l'or,
D'argent, reflet argenté,
De bois, reflet de bois,
En fer, reflet de fer,
Volante, reflet du vol,
Enceinte, reflet de grossesse,
Méchante, reflet de la méchanceté,
De la Terre, reflet de Terre,
Rayée en large, reflet de rayure en large,
Rayée en long, reflet de rayure en long,
Oeil vif, reflet de pétillement,
Cornue, reflet de cornue,
A queue effilochée, reflet de queue effilochée,
Volante, reflet du vol,
Prend la douleur que tu as donnée à la vache [couleur de la vache] et dépose-la dans la mousse.

Ce charme donne une série de noms à la vipère qui vient de mordre la vache. Si un de ces noms est le bon, alors on suppose qu'on a pouvoir sur la vipère est qu'elle obéira à l'injonction finale qui lui demande de reprendre la douleur qu'elle a infligé à la vache, et de la rapporter dans la mousse de la forêt.

La version donnée ici représente plus ce qu'on peut ressentir à sa lecture qu'une traduction mot à mot.

 

14.
Douce abeille, claire étoile, je te demande pardon, je te calme, je t'en supplie, ne touche pas le cheveu noir (ou blanc, etc.)

 

15.
Soleil, Lune, Aube claire, belle Sainte Vierge. Amen. Amen. Amen.

Se prononce trois fois sur le pain.

 

16.
Le ciel Jésus, le soleil Jésus, la terre Jésus, la rosée Jésus. Amen. Amen. Amen.

Se prononce sur le pain ou le sel en regardant le soleil.

 

17.
Jésus, Marie, Joseph, la rivière Jourdain a coulé puis s'est arrêtée. Que les maux s'arrêtent de même façon.

 

18.
Jésus traversait le Jourdain, il a craché trois fois dans la rivière. Que tous les maux disparaissent du monde comme les crachats de Jésus ont disparu dans l'eau.

Faire le signe de croix sur la blessure faite par la vipère.

 

19.
Je demande au seigneur Jésus-Christ de m'aider. Une vipère a piqué cet animal. Jésus répond: "Ce n'est pas moi qui te frappe, ce n'est pas ma famille qui te frappe. C'est la puissance infernale, la puissance infernale, la puissance infernale."

 

Charmes pour empêcher la vipère de fuir

 

20.
Vipère, la vipère. Sainte Vierge donne-moi un bâton pour que je puisse tuer cette vipère.

 

21.
Vipère, vipère où es-tu allée. A Kiev. Qu'as-tu fait là? Laisse partir le sang avarié.

 

22.
Moi, j'enrobe de charmes protecteurs contre le ver le cheval [couleur de son poil]
Le soleil te hait, la lune te hait,
Les étoiles te haïssent, le ciel te hait,
L'épouse te hait, l'époux te hait,
La famille entière te hait, et moi, je te hais.
Amen, amen, amen.

Se prononce sur le pain ou le miel.

La parole du sorcier est vue comme une sorte de manteau qui entoure l'animal malade.

 

23.
Malfaisante, noire vipère, tu es sortie d'une touffe de tilleul. Ta tête est rouge, ta queue est jaune. Tu nageais au travers de la mer, tu n'as pas mis ta queue dans l'eau. Plonge ta queue dans l'eau, noie-la dans la mer, relève ta gentillesse au-dessus de l'eau.

Se prononce sur le pain ou le sel.

Le mot exact dans le texte pour "gentillesse" est le mot "cinius" de sens tout à fait incertain. On peut comprendre que la vipère doit cacher sa partie méchante (symbolisée par sa queue) dans l'eau et ne montrer que sa partie gentille.

 

24.
Vipère qui vient de la source, vas dans un buisson, vas dans un bois, ne pique pas la vache [couleur du poil de la vache].

Se prononce trois fois sur le pain ou le miel.

 

25.
Vipère noire, brune,
Soumets-toi au jugement de Dieu,
Reprends ta morsure.

Se prononce sur le pain.

 

26.
Te, va, gi, da, jo, da, ru, var, nia, vel, skie, ku, nie, na, ma, [nom du malade].

Se prononce en regardant le soleil.

 

Charmes contre les morsures de chiens malades

 

27. 28 et 29. contiennent le palindrome classique:

sator
arepo
tenet
opera
rotas

 

30.
L'homme passait par le village, et les chiens ne l'ont pas mordu. De même, protège-moi, Jésus-Christ.

 

31.
Jésus s'en allait son chemin, les chiens ont voulu le manger. Il s'est défendu avec une pierre, qu'il en soit ainsi pendant les siècles à venir.

 

32.
Jésus parcourait la terre, les chiens ne l'ont pas mordu. Le seigneur Jésus se rend en tout endroit, le chien [mord] le chien. Amen, amen, amen.

 

33.
Quand Jésus voyageait au travers de la montagne Artru, tous les chiens ont dormi et ne l'ont pas touché. Moi aussi, ils ne me toucheront pas.

Dire trois fois l'Ave Maria.

La montagne "Artru" peut être n'importe quelle déformation d'un nom biblique. Si on lit "Antru" alors cela peut signifier "la deuxième montagne".

 

34.
Jésus traversait les hautes montagnes, les grandes villes, et moi aussi je le fais. Le chien [couleur de son poil] n'a pas touché jésus, alors il ne me touchera pas ni ne me mordra non plus, su su su.

L'onomatopée utilisée ici est celle qui sert à appeler un chien.

35.
Jésus traversait un village, les chiens ne l'ont pas touché. Ne me touchez pas non plus, les chiens. Am am am.

Se prononce sur du pain qu'on jettera ensuite au chien qui a mordu.

L'onomatopée utilisée désigne le fait de manger, ou de mordre.

 

Charmes pour guérir les plaies commençant à se gangrener,

 

appelées "une rose" en Lituanien.
Le rosier portant aussi des épines, je traduirai le Lituanien "la rose" par "le rosier". Dans le poème ci-dessous, l'orage désigne l'infection de la plaie.

 

36.
Jésus a traversé la forêt de bouleau, le marais, le sol couvert de branches brisées et il a rencontré trois orages. L'un a repris sa couleur blanche, l'autre a disparu, le troisime s'est perdu. Disparais, disparais, disparais pour toujours, fu, fu, fu.

Expirer fortement trois fois. L'onomatopée 'fu' exprime le dégoût.

 

37.
Jésus traversait la montagne, la mer. Il a arraché le rosier. Le rosier s'est desséché, le rosier a brûlé, le rosier a flambé par la flamme, le feu rouge.

Enduire la blessure de graisse.

 

38.
Jésus passait par une prairie, et il a rencontré trois rosiers, un blanc, un rouge, et le troisième s'est fané, s'est fané et a disparu.

Dire Ave Maria trois fois.

Ne pas prononcer ce charme quand le soleil brille. Le malade ne doit pas boire de vodka, ni fumer, ni manger d'aliments acides ou amers.

 

39.
Le Seigneur Jésus traversait les montagnes, les forêts, il est arrivé à la route, il a rencontré l'homme malade. Homme, où est ton mal? C'est un rosier qui est mon mal. S'il te plaît, Seigneur Jésus Christ, guéris-moi de ma maladie.

 

40.
Jésus traversait les montagnes, le fleuve, il tenait en sa main un petit rosier. Ce rosier s'est fané, le rosier-douleur a disparu, la douleur du rosier a disparu.

Se prononce trois fois en un seul souffle.

 

41.
Jésus traversait la mer. Il portait trois rosiers, un rosier blanc, un rosier vide, et le troisième a crevé. Disparais toi aussi!

Souffler sur la blessure. Dire cinq fois les prires habituelles: Pater Noster, Ave Maria, Gloria. Finir par un Credo.

 

42.
Je m'adresse au rosier, pour que Dieu me donne vie et santé, qu'il me protège de tous les malheurs, qu'il vienne en aide, que mon bien me demeure. [Nom du malade], tu seras mon enfant adoptif et tu seras éloigné de tout mal.

 

43.
Jésus, Marie, Joseph. Le fleuve Rdon d'abord s'écoulait, puis il s'est arrêté, alors arrêtez-vous vous aussi, douleurs!

Le fleuve "Rdon" est sans doute une déformation du Jourdain.

 

44.
Saint Jacob, prends en toi la douleur de [nom du malade]. Dans le ciel, il y a deux étoiles, des soeurs: Pola et Sylvie.

 

45.
Sur le sol plat de la prairie, deux rosiers ont crû: un rosier blanc, et un rosier rouge. Le rouge disparaîtra, le blanc fleurira. Amen, amen, amen.

 

46.
Rosier, le rosier, sors de là; que le soleil brille et chasse le rosier étranger dans l'eau. J'implore qu'il soit pestiféré.

Se prononce sur de la graisse ou du beurre, qu'on étend ensuite sur la blessure.

 

47.
Arrête, Jésus, la douleur, le mal à la tête et au visage, à la gorge et à la peau, comme le flot de la rivière Jourdain, où Jésus fut baptisé, s'est arrêté. Toi Jésus, plein de grâces, et toi, Mère de Dieu, aidez-nous à guérir ce rosier douloureux.

 

48.
Le Seigneur Jésus traversait la prairie, il y a trouvé trois rosiers: l'un est devenu blanc, l'autre est tombé, le troisième a disparu. Que la puissance divine fasse disparaître celui-ci!

Se prononce en l'absence de soleil.

 

Charmes contre les abcès

49.
Abcès ne croît"t pas, je t'ordonne de rester silencieux, de disparaître. Que la Sainte Vierge se charge de cet abcès, que la Sainte Vierge se charge de cet abcès, que la Sainte Vierge se charge de cet abcès. Amen.

Se prononce sur le vent (qui emportera la maladie).

 

50.
Saint Jean, il m'est difficile de vivre; appelle du monde de lˆ-bas vers le monde d'ici.

Le "monde de là-bas", sens mot à mot de l'expression Lituanienne, est aussi utilisé pour parler du monde des morts. On comprend ce charme en s'imaginant que le Saint appelle le malade qui est dans le monde de la mort, de la maladie, pour le faire revenir dans le monde "d'ici", celui de la bonne santé.

 

Charmes contre la "mère"

La "mère" dont il s'agit représente sans doute les maladies féminines, comme les règles douloureuses, par exemple.

 

51.
Grand-mère, la grand-mère, ma belle encore vierge, lave-toi, arrête-toi, couche-toi. Les pierres grises, les racines blanches. Amen, amen, amen.

Le charme utilise un mot désignant une jeune fille encore vierge, et ne semble pas contenir d'allusion à la Sainte Vierge.

L'expression "les pierres grises, les racines blanches" est très utilisée. Sans doute, les pierres grises désignent-elles le médicament, et les racines blanches, le retour à la bonne santé. En effet, le blanc désigne toujours une partie saine du corps dans ces charmes.

 

52.
Reine, la mère, arrête-toi de suite!

 

Charmes contre les maladies de la "mère" et de l'entrejambe

 

53.
Dieu, mon Dieu! Le saint prêtre est debout pendant la messe, mais il m'est difficile de vivre parce que j'ai une maladie.

 

Charmes contre la colique

 

54.
La colique a ses palais. Calme-toi, roule-toi à terre et reprends ta place.

Se prononce sur de la vodka qu'on donnera à boire au malade.

Les mots utilisés ici désignent l'action qu'on exécute quand on s'allonge au sol et qu'on tourne. Ces charmes utilisent deux mots, l'un désigne cette action exécutée lentement, l'autre cette action exécutée rapidement, comme lorsqu'on se laisse rouler par jeu du haut d'une pente.

 

55.
Colique et entrejambes s'étendent à terre et sont en leurs palais. La Sainte Vierge est lˆ pour m'aider, et Jésus est là pour m'aider.

 

56.
Colique, calme-toi!

Se prononce 3 x 9 fois.

 

57.
Colique et entrejambes ont leurs demeures. Roule-toi, vautre-toi, que la Sainte Vierge et l'enfant Jésus soient avec toi. Comme la pierre s'enfonce dans l'eau, descend la colique.

Tourner le doigt autour du nombril du malade.

 

58.
Colique et entrejambes ont leurs demeures. Couche-toi, vautre-toi. Comme la pierre s'enfonce dans l'eau, descend la colique.

 

Contre le "toucher" (de la maladie)

 

59.
Ak, je ne suis pas la mer, je ne suis pas dans la mer, je suis dans le fleuve, sur ce fleuve il y a un chêne, sur ce chêne il y a un une pierre, sur cette pierre il y a une table, cette table est couverte d'une nappe blanche, sur cette nappe blanche il y a trois assiettes, sur ces trois assiettes il y a trois couteaux à manche, et derrière cette table est assis Jésus Christ. Jean inconnu prend la couteau à manche et coupe la mère. Apparaît alors la Sainte Vierge portant un fil de soie, le fil de soie se rompt, la mère disparaît à ce moment, à partir de ce moment, l'aube du matin et le crépuscule du soir (ou: l'étoile du matin et l'étoile du soir)

Souffler sur la blessure.

Le Lituanien désigne Vénus par une expression signifiant aussi "aube du soir" et "aube du matin". Cela évoque le ciel embrasé des aubes et des crépuscules.

 

60.
Colique et entrejambes ont leurs palais, leurs demeures. La Sainte Vierge et Jésus vous devez vous placer comme un mur séparant le malade du contact avec la maladie. Aidez ce Jean [nom du malade]. Moi je fais le signe de croix, Jésus fait le signe de croix, la Sainte Vierge fait le signe de croix avec sa main, et avec la Sainte Croix.

Le Lituanien dit "Monsieur Jésus".

Le Lituanien désigne le "contact avec la maladie" par un seul mot: "le toucher".

"Jean" est ici comme un exemple de nom.

 

61.
J'entoure de charmes Jean [nom du malade] contre le toucher. Toucher du ventre, roule-toi, vautre-toi. Sainte Vierge viens près de moi.

 

Charme contre le mal de tête

 

62.
Jésus passait par une montagne, par le fleuve Jourdain, et l'eau de ce fleuve s'est arrêté, que le mal de tête de [nom du malade] s'arrête comme l'eau du Jourdain.

A prononcer sur de l'eau (que le malade boira ensuite).

 

Charme contre le paludisme

 

63.
Dieu le Père est le guérisseur, le Fils de Dieu le médicament, la Saint Esprit est la paix.

 

Charmes contre les maux de dents

 

64.
A-usi -i bie-la -hi-i bez me-la-hi ra-cha-li ra- chim

Toucher du doigt la dent malade en prononçant ce charme.

Notez que le 'h' de 'hi' doit être fortement prononcé, comme en langue allemande, par exemple.

 

65.
Envoie, Dieu, de l'aide. Sainte Mère, Mère au bon coeur, vient aider ceux qui croient.

Souffler sur la dent malade.

 

Charmes contre le ruissellement du sang

 

66.
Le sang brûlant, la fleur de la fougère, le fleuve ralentit, que ce sang cesse de couler.

La "fleur de fougère" est importante dans les mythes Lituaniens. Elle apporte bonheur et chance à ceux qui la trouvent, et qui la méritent. Elle est censée ne fleurir qu'une fois l'an, durant la nuit de la Saint Jean.

 

67.
Jésus a navigué au travers de la mer, la mer s'est arrêtée de s'écouler, que mon sang s'arrête de couler.

 

68.
Jésus passait par le fleuve, l'eau cesse de couler, le sang ne coule pas non plus.

 

69.
Le lait du soleil, l'éclipse du soleil, l'arrêt du sang.

Se prononce trois fois d'un seul souffle.

 

Charme contre une blessure

 

70.
La blessure s'est ouverte comme le Jourdain où Saint Jean a baptisé Jésus.

 

Charme contre les verrues

 

71.
Au nom du Père et du Saint, qu'entre ce mois et mois prochain, ces verrues disparaissent!

Le "Saint" ici évoque sans doute un Saint dont le nom a été perdu.

 

Charme contre les orgelets

 

72.
Orgelet, orgelet, voilà une figue pour toi, fu, fu, fu!

Se prononce trois fois en montrant une figue et en crachant sur l'orgelet.

L'onomatopée "fu" exprime le dégoût, et donc "fu, fu, fu" pourrait se traduire par "pouah, pouah, pouah".

 

Charme contre les rhumatismes

 

73.
Jésus, Marie, Joseph, le fleuve Jourdain a coulé puis s'est arrêté. Que cessent les rhumatismes et les craquements de [nom du malade].

 

Charme contre une luxation

 

74.
Jésus passait un pont et le pont s'est brisé. Le pied de Jésus est passé au travers.

Jésus est reparti en bonne santé, sans douleur au pied. Que [nom du malade, ou couleur de ses cheveux] n'ait aussi aucun mal.

Se prononce trois fois sur du sel.

 

Charmes contre les articulations craquantes

 

75.
Jésus passait le Jourdain, l'eau à cet endroit s'est arrêtée, que les craquements de [nom du malade] cessent aussi.

 

76.
On ronge le grincement, on le ronge encore plus. [répéter neuf fois]

Ensuite, entourer l'articulation d'un fil en disant : pas un, pas deux, ..., pas neuf. Amen, amen, amen.

 

77.
Crr, Crr, je ronge, je ronge,
Crr, Crr, pour bien ronger
Nou, nou, je noue, je noue,
Nou, nou, pour bien nouer.

En disant ces paroles, il faut faire 3 x 9 noeuds sur un fil de laine rouge

J'ai rendu le Lituanien :"Kremc, kremc, kremtu" par "Crr, Crr, je ronge," et " riš, riš, rišu" par "Nou, nou, je noue". (Kremc se prononce Kremts, et riš se prononce rich)

 

78.
Que grignotes-tu? Le grincement. [des articulations]
Gri, gri, pour bien grignoter
Que noues-tu? Le grincement.
Nou, nou, pour bien nouer.
Que mords-tu? Le grincement.
Niaq, niaq, pour bien mordre.

 

79.
Que noues-tu? Le grincement.
Que mords-tu? Le grincement.
Mords plus fort, pour bien mordre.

 

80.
Que noues-tu? Le grincement.
Noue, pour bien nouer.
Que mords-tu? Le grincement.
Mords, pour bien mordre.

 

81.
Comme 80, et on ajoute qu'il faut "entourer d'un fil de laine rouge".

 

82.
Tu es le grincement, je suis Krisius [le rat, sans doute]. Tu courras, je te mordrai, et quand je te mordrai, alors je te mordrai complètement. Amt, amt, amt.

Se prononce trois fois "en mordant le grincement" (sans doute, en mordant l'endroit malade)..

 

83.
Vas-t'en de [nom du malade], grincement, ne reste pas ici, ne t'assieds pas ici, vas-t'en sur la mer bleue, sur la pierre grise. Amen, à partir de ce jour, amen à parti de cette heure, amen à partir de ce moment-ci. Crr, crr, pour bien ronger. Quoi? Le grincement!

 

84.
Je me signerai, ferai le signe de croix, j'irai sur la mer bleue, dans la mer bleue se trouve une pierre blanche. Je prendrai des ciseaux d'or, je couperai ici la douleur. De même que l'eau est agitée dans la mer, que la douleur de [nom du malade] cesse de le faire souffrir.

Les pierres grises, les racines blanches [répéter trois fois].

L'agitation de l'eau évoque le mouvement des vagues.

 

85.
Le roi un peu marteau, le piqué vas-t-en de moi, je te toucherai pas!

Je ne touche pas et tu ne me touches pas, voilà ce qu'exprime ce "je te toucherai pas".

 

 

Charmes contre les mycoses

 

86.
Branche, branche, la branche, voilà une pousse pour toi. C'est beauté pour toi, c'est netteté pour moi.

Se prononce trois fois.

La mycose est transmise à la branche pour laquelle elle donne une nouvelle pousse 'donc' augmentant la beauté de la branche, et en nettoyant (me rendant "net") le malade de sa mycose.

 

87.
Le matin, avant l'aube, et le soir, après le coucher du soleil, il faut passer le petit doigt de la main sur l'humidité des vitres, et en frotter la mycose. Exécuter cette action trois fois.

 

Charmes contre la sensation de froid donnée par le vent

 

88.
Le Seigneur Jésus rendait visite à Saint Georges et il lui a ordonné: tu as calmé toute sorte d'orages, de vents et de tempêtes, calme maintenant cette maladie-ci.

 

89.
Vent, vent, ne souffle pas de mauvaise façon, soit un vent plein de bonté, et Sainte Vierge je te demande de m'aider. La Sainte Vierge m'aide, la Sainte Vierge m'aide, la Sainte Vierge m'aide. Amen, amen, amen.

 

90.
On fait le signe de croix.

Da Jurija, Jurija, tu as calmé le vent, calme cette maladie.

Jurija est un nom donné à Saint Georges, le tueur de dragons. Ce nom se trouve aussi dans des chansons du printemps, chantées au fêtes des bergers. Jurija a le pouvoir d'ouvrir la terre, de laisser passer l'herbe hors de la terre, il a les clés qui ouvrent la voie au printemps.

 

Charme contre la peur

 

91.
On fait le signe de croix.

Le petit oiseau vole et le vacarme le saisit de peur, il est perché sur le nid, et il a peur de l'éclair, mais cela ne lui fait aucun mal, de même, que rien ne fasse mal à [nom du malade]. Tous les saints l'aident, Sainte Vierge hâte-toi! Amen.

 

Charmes contre le mauvais oeil

 

92.
L'un a regardé (ou stupéfié) de son mauvais oeil, l'autre a regardé de son bon oeil. Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint Esprit.

Se prononce 3 x 9 fois sur du pain.

 

93.
Le vent a soufflé dans mes yeux, et mes yeux résistent au mauvais regards des hommes. Les gens m'ont regardé, personne ne m'aide. Dieu m'aidera; Amen, amen, amen.

 

94.
Je me couche en me signant, je me lève en priant Dieu, je sors dans le couloir tout neuf, le couloir tout neuf, au coin du mur bien droit, de ce coin bien droit coule une eau impétueuse, de même que cette eau ne reste jamais calme, alors que [nom du malade] ne puisse jamais voir le mauvais regard ... [mots incompréhensibles], les pierres grises, les racines blanches.

 

95.
Le tonnerre gronde, l'éclair brille, la foudre s'abat, les éclairs tombent, personne ne peut vaincre la parole de Dieu, il ne faut rien craindre, aucun oeil, aucun regard, ni gris, ni noir, ni bleu, ni brun.

 

 

Charmes trouvés dans K. Strauberg "Latviesu buramie vardi" (Charmes Lettons).

 

Charmes pour arrêter l'écoulement du sang

 

1.
Les fils de Dieu ont coupé ˆ la hache
La pierre grise
De cette pierre grise s'écoule de la graisse,
Elle graisse ton corps.

Charme à chanter.

 

2.
Les fils de Dieu ont construit la grange,
Ils l'ont décorée de chevrons d'or.
Je fermerai à clé la porte-cochère de cuivre
Pas une seule goutte ne s'écoulera.

Les "fils de Dieu" désignent plus que les humains, ce sont des êtres mythiques qu'on retrouve dans de nombreuses chansons folkloriques.

 

3.
Dieu est assis sur la colline,
La petite montagne,
Il a en main une épée
Sainte Mara ramasse des herbes
Au bout de l'épée.

Mara a pris le sens de Marie, la Sainte Vierge, mais elle désigne aussi la Mère primitive qui donne vie à toute chose. Le nom lituanien "Mara" signifie la mort, ce qui montre bien le rapport avec la Mère primitive, qui dispense la mort et la vie.

Il y a de nombreuses discussions au sujet de la nature de Mara. Très semblable à des cérémonies abondamment décrites par Frazer, il existe encore une cérémonie du Mardi-Gras en Lituanie où on promène une "Moré", qui évoque Mara dans l'esprit de Neringa. C'est une effigie en paille, représentant une femme aux appâts généreux. Son visage est tracé avec un charbon de bois, on lui met des vêtements enduits d'huile. Elle est censée balayer l'hiver. C'est pourquoi on la monte sur un char, elle tourne sur elle-même quand le char avance, et ses bras s'agitent en même temps de bas en haut, animant ainsi des balais qui sont fixés au bout de chaque bras. Les enfants rendent visite aux habitants de la ville et leur demandent des friandises. Finalement, la Moré est brûlée. Il faut bien remarquer que les cérémonies décrites par Frazer décrivent une effigie masculine.

J'imagine une interprétation personnelle de ce charme:

Le Dieu du ciel est assis sur la colline,
La petite montagne,
Il a en main une épée,
Cette épée touche le sol
Là où Mère Nature
Fait pousser les herbes qui guŽrissent.

 

4.
Perkunas s'en va au ciel dans une nacelle de nuages. Une de ses mains est blanche, l'autre rouge. Un main porte, l'autre guérit. Viens et prends-moi dans une main puis dans l'autre, pour que mon sang cesse de couler et que mon corps cicatrise.

 

5.
Le fleuve coule au milieu des montagnes, il coule en serpentant. L'aimable Mara a couru, et elle a arrêté le fleuve tumultueux.

 

Charmes contre les abcès

 

6.
La chèvre blanche a pilé le sel,
Assise sur une pierre.
Dieu est allé sur la colline,
Dans ses mains, des vipères le guident
Guéris, guéris, repi, repi [mot sans signification en Letton, qui n'a rien ˆ voir avec notre "donner du répit"]
Le chien rouge sur la haute colline.

Le chien rouge désigne l'abcès.

 

7.
Cours abcès, cours le furoncle, cours, cours vers la mer, enfonce toi dans le sable de la mer. Là est ta place, là tu te couches. Perkunas te donne chasse de trois fois neuf forces.

 

Charmes pour aider les femmes en couches

 

8.
Dieu, ouvre la porte d'os, laisse passer le petit poisson dans la nasse dehors.

 

9.
Ouvre, Dieu, le buisson du chêne,
Ouvre, Dieu, le buisson de merisier,
Ouvre, Dieu, le buisson de tilleul,
Ouvre, Dieu, les os de [nom de la parturiente]!
Si c'est une petite fille, qu'elle vienne comme une petite anguille,
Si c'est un garçonnet, qu'il vienne comme un petit brochet.

 

10.
Mère, la Mère, donne moi tes clés,
Qu'elles ouvrent la porte de Mara,
Que les fils et les filles en sortent!

 

11.
Aimable Mara, Mara aimable,
Habille-toi de vêtements en or,
Ouvre la porte,
Ouvre la porte.
C'est un gentilhomme terrien qui arrive maintenant,
Il faut qu'il puisse sortir.

 

Charmes contre le début de gangrène ("le rosier")

 

12.
Perkunas traverse la mer. Il a dans ses mains trois fois neuf rosiers: trois rosiers de foudre, trois rosiers de tonnerre, trois rosiers de colère, trois rosiers de peur, trois rosiers de deuils. Tous les rosiers et vos fleurs, qui que vous soyez, je trouverai vos noms pour vous appeler, que vous suiviez celle qui vous a créés! Laissez les jambes de [nom du malade]!

On voit que quatre types de rosiers ont été oubliés.

 

13.
Je ferai disparaître" ce rosier en allant nu dans le feu et dans l'eau. En séchant, je le sécherai. J'allais ramassant les balles de Perkunas, ramassant trois fois neuf balles de Perkunas, et maintenant je suis celui qui a séché trois fois neuf rosiers, je suis celui qui a chassé trois fois neuf rosiers, trois fois neuf rosiers de l'étendue des lacs, de l'étendue des fleuves, de l'étendue des sources, de l'étendue des lacs, de l'étendue des pierres, de l'étendue du sable.

 

Charmes contre la douleur

 

14.
J'ai pris l'écharde, j'ai percé le diable. Le chien noir a couru, il a mordu la douleur. La chatte noire a couru, elle a mordu la douleur. Le lièvre a couru, il a mordu la douleur.

 

 

Charmes contre les fractures

 

15.
Marina se promène autour de la forêt de bouleaux verte. L'os est au bout de l'os, le sang au milieu. Neuf forgerons martèlent avec neuf burins. Je te martèle, je t'enrobe, pour que tu demeures dur comme le fer ou l'acier.

 

16.
Ce charme constitue le plus long charme où on parle de Perkunas. Il a été recueilli en 1925 à Piebalga.

De Alusksné jusqu'à Nytauré neuf cloches, et les trois fois neuf cloches de Riga, peuvent faire sonner les maladies de ce pauvre homme [ou: animal]. Que tous les esprits mauvais le laissent en paix. Qu'ils s'en aillent dans les arbres luxuriants, dans les grands sillons, dans les profondes vallées, dans les orages, dans les mers, dans les ouragans. Que trois fois neuf hommes viennent et coupent avec la même force, parlant les mêmes mots, que trois fois neuf Perkunai viennent et frappent tous les esprits mauvais, afin qu'ils laissent cet homme-ci, pour qu'ils partent dans les arbres luxuriants, dans les sorbiers, dans les trembles, dans les racines. Vous vous traînez et vous tremblez, mais laissez ce pauvre homme [ou: animal] afin qu'il ne soit pas malade.

Se prononce sur du sel.

Alusksné, Nytauré et bien sûr Riga sont trois villes de Lettonie.

Sorbier se dit šermukšnie en Lituanien.

 


English version

more charms....

Runic charms; The Magical Healing Charms of Hildegard von Bingen; Lithuanian Charms; Anglo-Saxon Charms; Charms from the Scottish Highlands; Charms from the Kalevala

Baltic Healing Charms; Charmes Baltiques pour la guérison

 

runic inscriptions rune pages references ancient lore ÞÓRSDRÁPA(Français) - in English
buddha-bøtte healing galdor charms links etymology of rune HRAFNAGALDUR ÓÐINS
Français- - - English
lithuanian folklore nordic magic healing rovás email lists feminine magic - Français NMH home

Mystical side
English --- Français

Reports on the Heathen past ---
Témoignages d'un passé paien
Mabinogion      

 

copyright © 1998 Yves Kodratoff